L’organigramme, un outil indispensable pour la vente de prestations intellectuelles

La complexification de l’économie actuelle entraine une complexification de l’entreprise dans son organisation. C’est un phénomène qui s’explique par les évolutions sociétales et culturelles, ainsi que par le début de l’ère digitale. Nous retrouvons des concepts comme “l’entreprise libérée”, “l’organisation horizontale”, ou encore “l’holocratie” qui défient complètement les principes Tayloristes du siècle passé.

A ce titre, la structure pyramidale et hiérarchique classique que nous connaissions se voit dépassée ; et pourtant nous gardons tous la même image d’une organisation quand on nous parle d’Organigramme. Malgré les effets de mode et les théories organisationnelles, il est impossible de faire disparaitre le rôle du directeur de notre esprit. Il s’agit d’un acquis, il y aura toujours quelqu’un ayant la dernière parole, le Capitaine du navire.

Néanmoins, nous constatons que les besoins en matière de conseil en organisation sont ascendants et que le sujet semble en effet plus complexe. En fait, il n’est pas possible de dissocier une mission de conseil en stratégie, performance, transformation digitale, retournement ou autre, sans impacter l’organisation de l’entreprise. L’intégration d’une filière industrielle ; l’introduction d’une nouvelle technologie dans la chaine de valeur ; la numérisation d’un process interne etc. sont des changements qui au-delà de toucher au processus de l’entreprise, touchent aussi à l’humain et en conséquence touchent l’organisation.

Identifier l’environnement d’un décideur grâce à un organigramme

Par conséquent, toutes les sociétés vendant des prestations intellectuelles, notamment les cabinets de conseil, devraient comprendre l’organisation et la structure de leurs prospects. Il ne suffit plus de savoir qui est l’acheteur, qui est le directeur, qui est le responsable en lien avec notre prestation. Ce “capitaine” ne se retrouve plus tout seul derrière la barre. Nous devons aussi identifier avec qui il travaille, comment se constitue son équipe et quels sont les rôles de chacun. Ces informations nous donnent des indices sur le fonctionnement de chaque département, nous permettent de définir notre approche et de visualiser les enjeux. En ce sens, l’organigramme se présente comme un outil indispensable pour le développement d’un grand compte.